Quels sont les insectes qui piquent ?

Piqures et symptômes

Il existe plusieurs sortes d’insectes dans la nature. Il y a ceux qui se nourrissent de sève, de feuilles ou de fruits, mais il y a également ceux qui piquent les humains.

La punaise de lit

C’est un insecte qui appartient à la catégorie des Cimicidés. Elle a un corps de couleur brun sombre (tendant vers le noir) et de forme plate et ovale. Adulte, elle mesure entre 4 et 8 mm de long. Elle a six pattes, 2 antennes, ainsi que deux yeux. Elle ne vole pas et elle ne saute pas comme ses semblables. Comme son nom l’indique, elle vit dans le lit et dans le matelas.

En ce qui concerne son mode d’alimentation, elle pique l’homme pour boire son sang. Elle ne s’attaque aux volatiles et aux animaux à pelage que rarement. Lorsqu’elle se nourrit, elle laisse des traces prurigineuses sur la peau. Du coucher au lever du jour, les punaises de lit sont capables de piquer jusqu’à 500 fois leurs victimes. C’est pour cela qu’il faut contacter un spécialiste en extermination de punaises de lit à chaque fois qu’elles apparaissent.

La punaise de lit : un insecte qui pique

Le moustique : un invertébré redoutable

Comme la punaise de lit, le moustique pique les êtres humains. C’est un diptère qui fait partie de la famille des culicidés. Il dispose de deux longues antennes et des ailes avec des écailles. Sa femelle possède un organe buccal qui lui permet de sucer le sang de sa proie.

À titre d’information, il recueille le sang juste après la fécondation, afin d’alimenter ses œufs. Pour cela, il injecte son rostre dans la peau pendant 3 minutes sans provoquer de douleur. Il pond sur les eaux stagnantes (conditions indispensables pour la ponte) 48 h après la piqure. Contrairement aux punaises de lit, le moustique ne s’attaque à sa victime qu’une seule fois pour nourrir une portée. Il laisse des boutons sur l’épiderme. En cas de complication, ceux-ci peuvent s’enflammer et s’infecter.

Le moustique : un insecte piqueur

La puce, un autre insecte hématophage

La puce est un animal invertébré minuscule qui a un corps d’une longueur variant entre 1,6 mm et 3,2 mm. Elle ne possède pas d’aile et se déplace en sautant. La hauteur et la longueur maximale de ses sauts sont respectivement de 30 cm et 50 cm. Elle survit grâce au sang humain. C’est également un animal piqueur.

Une piqure de puce est minuscule et se présente sous forme de tache brune avec un pourtour rouge. Elle se trouve généralement sur les jambes et les pieds. Contrairement aux piqûres des autres mini-vampires de son genre, celles de la puce provoquent des démangeaisons immédiates. De plus, lorsqu’elle pique, elle revient plusieurs fois au même endroit. À titre d’information, les premières cibles de ce nuisible sont les bébés qui jouent par terre.

La puce : un insecte hématophage

Les conséquences de la piqure

Les piqûres d’insectes ne sont jamais inoffensives même si certaines d’entre elles ne présentent pas de danger pour la santé de l’homme. C’est le cas pour les punaises de lit qui ne transmettent pas de maladie. C’est la démangeaison qu’elles provoquent qui entraine des troubles du sommeil et de l’anxiété chez sa proie. Ce qui n’est pas le cas pour le moustique et la puce.

Ces deux parasites transmettent des virus et des bactéries à l’homme. Le moustique, par exemple, est à l’origine du paludisme, puisqu’il transporte le plasmodium (parasite). La puce, quant à elle, est responsable de la peste, puisqu’elle véhicule le Yersinia pestis (bactérie qui vient des rongeurs) lorsqu’elle pique. L’extermination de punaises de lit et de ses congénères hématophages est obligatoire en cas d’infestation du lieu d’habitation.

extermination des insectes piqueurs

L’extermination des insectes piqueurs

Puisque la piqure d’insecte peut avoir des conséquences non négligeables sur la vie quotidienne des êtres humains, l’extermination de punaises de lit et des autres nuisibles est indispensable. Pour cela, il est possible d’acheter des insecticides en magasin ou d’utiliser des produits faits maison.

Cependant, la meilleure solution pour arrêter ces nuisibles est de contacter un professionnel. Il garantit toutes ses interventions en fournissant un contrat à ses clients. Il effectue également une étude des lieux pour connaître le niveau d’infestation. Il dispose également d’une certification qui l’autorise à manipuler les produits phytosanitaires.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.